mémoire, Non classé

Comment améliorer sa concentration et celle de son adolescent ?

comment se concentrer ? truc et astuce en carte mentale de sophie le penher

C’est vrai que les distractions sont omniprésentes, comment améliorer notre concentration et celle de nos adolescents ? La concentration, bien plus qu’une simple faculté mentale, est le pilier sur lequel repose l’apprentissage efficace. L’attention permet aux jeunes d’absorber, de traiter et de retenir les informations facilement. À cette étape de leur développement, où ils façonnent leurs connaissances et compétences futures, développer une bonne concentration est essentiel.

C’est d’ailleurs, un des nombreux sujets que nous traitons dans le Mastermind Ado.

Face à ce défi, la pensée visuelle et le mind mapping émergent comme des outils particulièrement adaptés. On exploite la capacité naturelle du cerveau à traiter les informations de manière visuelle. Cela facilite la compréhension et la mémorisation. C’est tout de suite plus facile d’apprendre ! Transformer nos idées complexes en représentations visuelles simples. Le mind mapping aide à clarifier les pensées, à organiser les idées et à renforcer la concentration.

Comprendre la concentration chez l’adolescent

L’adolescence est une période de transformation intense. Le sommeil et la concentration deviennent des enjeux majeurs. Les changements hormonaux, et en particulier la production de mélatonine (1), contraste jour/nuit, évoluent durant cette phase de vie. Chez les adolescents, la production de mélatonine se décale, les incitant à se coucher plus tard et à se lever plus tard le matin. Cette situation se heurte souvent (toujours ?) au rythme scolaire exigeant.

Le rythme scolaire, qui contraint de nombreux adolescents à se lever tôt pour prendre le bus dès 6h45 et commencer les cours à 8h, entre en conflit direct avec leur horloge biologique. J’avoue ne pas comprendre ce rythme complètement inadapté ! Ce décalage peut entraîner une privation chronique de sommeil. Cela réduit leur capacité à se concentrer et à rester attentifs pendant les heures d’enseignement. Une hérésie ! L’accumulation de fatigue impacte non seulement leurs performances académiques mais également leur humeur et leur santé générale.

De plus, la pression, les attentes de réussite peuvent aggraver la situation. Elle rend la gestion de la concentration encore plus difficile. Les distractions numériques, telles que les smartphones et les ordinateurs, viennent compliquer davantage le tableau en empiétant sur le temps de sommeil déjà réduit des adolescents.

Reconnaître ces défis interconnectés est la première étape pour aider les adolescents à gérer leur concentration. Il est impératif d’adapter les stratégies d’apprentissage et de gestion du temps pour qu’elles correspondent aux rythmes biologiques naturels des jeunes et de considérer des ajustements dans les horaires scolaires lorsque cela est possible.

En abordant ces facteurs : le sommeil, la biologie de l’adolescent, le rythme scolaire et l’environnement numérique. Les parents et les éducateurs peuvent développer un cadre de soutien qui promeut une meilleure concentration et, par conséquent, une expérience éducative plus équilibrée, productive et fun pour les adolescents !

La mémoire de travail

La mémoire de travail est essentielle pour maintenir l’attention sur une tâche. En effet, elle permet au cerveau de manipuler et de retenir temporairement des informations. Cette capacité joue un rôle fondamental dans notre aptitude à suivre des instructions complexes ou à résoudre des problèmes en temps réel. Cependant, la mémoire de travail a ses limites : elle ne peut traiter qu’un nombre restreint d’informations simultanément, généralement autour de 7 éléments distincts, pour une durée d’environ 10 à 20 secondes.

Optimiser sa mémoire de travail

Pour surmonter cette limitation et optimiser notre capacité de concentration, l’une des stratégies les plus efficaces est le regroupement d’informations, également connu sous le terme de « chunking » ou « découpage ». Cette technique consiste à combiner plusieurs unités d’information en un seul bloc cohérent. Cela qui réduit le nombre d’éléments que la mémoire de travail doit gérer à un moment donné.

L’exemple classique de cette stratégie est la mémorisation des numéros de téléphone. Au lieu de retenir une suite linéaire de 10 chiffres comme dix éléments séparés, on peut les regrouper en séquences plus petites et significatives. Par exemple, un numéro peut être divisé en segments de 2 ou 3 chiffres, réduisant effectivement le nombre d’unités de 10 à environ 3 à 5 blocs. Cette méthode ne simplifie pas seulement la tâche de mémorisation mais améliore également la précision et la rapidité de rappel.

De plus, cette approche de regroupement peut être appliquée dans divers contextes d’apprentissage, tels que l’étude de formules mathématiques complexes, l’organisation d’idées pour la rédaction, ou même la mémorisation de listes de mots. En entraînant la mémoire de travail à travers des stratégies de regroupement, on peut significativement accroître l’efficacité de l’attention et de la concentration, ouvrant la voie à une meilleure compréhension et à une rétention accrue des informations.

comment se concentrer ? truc et astuce en carte mentale de sophie le penher

Les facteurs affectant la concentration des adolescents

La capacité de concentration des adolescents est influencée par divers éléments internes et externes. Reconnaître ces facteurs est crucial pour mettre en place des stratégies efficaces visant à améliorer cette compétence clé. Faisons un petit tour d’horizon :

Changements physiologiques

Comme nous l’avons vu précédemment, des transformations physiologiques importantes se produisent, influant directement sur les cycles de sommeil. Rythmes de sommeil décalé, les rendant plus actifs tard le soir et moins alertes le matin. Ce phénomène entre souvent en conflit avec les horaires scolaires précoces, réduisant leur capacité à se concentrer durant les cours.

Pressions académiques

Les adolescents doivent faire face à un rythme scolaire soutenu. Cette exigence de performance constante peut générer du stress et de la fatigue, entravant leur aptitude à maintenir une concentration élevée tout au long de la journée.

Environnement numérique

L’exposition constante aux écrans et aux notifications numériques contribue également à la dispersion de l’attention. Le multitâche numérique diminue la capacité des adolescents à se concentrer sur une tâche unique sur une longue période.

À ce propos j’ai synthétisé la conférence TEDx d’Éric Gaspar « Quand les neurosciences rencontrent l’éducation » sur ma chaîne youtube, on peut lire que le cerveau n’est pas multitâche ! Pensez à laisser un commentaire 🙂

Facteurs environnementaux

Un environnement d’étude inadapté peut aussi impacter négativement la concentration. Les distractions telles qu’un espace bruyant, un éclairage inapproprié ou un mauvais agencement du lieu d’étude sont autant d’éléments susceptibles de nuire à l’attention. Pas de panique si votre ado fait ses devoirs allongé au sol ! Peut être que cette position lui convient (même si vous préférez travailler sur un bureau ;-))

Facteurs émotionnels

Les préoccupations émotionnelles et personnelles, comme les problèmes familiaux ou les relations avec les pairs, peuvent accaparer l’esprit des adolescents et limiter leur capacité de concentration.

Nutrition et activité physique

Enfin, l’alimentation (riche en oméga 3) et l’exercice physique jouent un rôle déterminant. Une mauvaise nutrition ou un manque d’activité physique peuvent affaiblir les niveaux d’énergie et la vigilance, rendant la concentration soutenue plus ardue. Le sport oxygène le cerveau !

Stratégies pour Renforcer la Concentration des adolescents 💪

Ranger son espace de travail

Un espace d’étude bien organisé et dédié est essentiel pour encourager une bonne concentration. Cela inclut un bureau rangé, si si ! L’idéal est de ranger son bureau après une session de travail pour libérer l’espace mental ! On va pas se mentir, c’est pas évident de tenir le rythme quotidiennement, moi la première, lol… Sans oublier : un éclairage adéquat, et une réduction des distractions sonores et visuelles. Encourager les adolescents à personnaliser leur espace d’étude peut également les aider à se sentir plus à l’aise et engagés dans leurs tâches.

Techniques de Gestion du Temps

L’apprentissage de techniques de gestion du temps telles que la méthode Pomodoro (travailler avec concentration pendant 25 minutes suivies d’une pause de 5 minutes) peut être très bénéfique. Le plus grand intérêt de cette technique est de créer un sentiment d’urgence ! on pause une durée de travail, 25 min, pas de temps pour la distraction car votre cerveau va être en mode focus et « urgence » de terminer la tâche !

Comment garder la concentration sur une tâche ? créer un sentiment d'urgence au cerveau avec la méthode pomodoro, dessin de sophie le penher

Utilisation des Outils Visuels

Les outils visuels comme le dessin, le sketchnoting ou le mind mapping 💚 sont particulièrement efficaces pour les adolescents (j’ai écrit un article précis ici). Ces méthodes aident à organiser les pensées de manière créative et engageante, rendant le processus d’apprentissage plus attrayant et mémorable. Ci-dessous un exemple d’une carte en cours de réalisation, je synthétise un podcast de France culture 🙂 je partagerais bientôt le résultat 🙂

Alimentation et Hydratation

Encourager une alimentation équilibrée, riche en nutriments favorisant la concentration comme les oméga-3, et une hydratation adéquate est crucial. Ces éléments nutritionnels jouent un rôle important dans le maintien de la vigilance et de la concentration. Les glucides complexes, présents dans les céréales complètes, libèrent l’énergie de manière progressive, évitant les pics et les chutes de glycémie qui peuvent affecter la concentration. Les fruits et légumes, riches en vitamines, minéraux et antioxydants, contribuent également à une bonne santé cognitive. On va privilégier les produits bio si possible.

Vous pouvez dire à votre ado, qu’il augmentera son intelligence de 20% si il boit de l’eau régulièrement ! Vous savez que le cerveau est constitué de plus de 75 % d’eau ? (2) Dans cette étude on peut lire que l’hydratation joue également un rôle dans l’humeur, intéressant non ? 🙂

Pendant la préparation des championnats du monde de mind mapping, la partie « alimentation » est également un bloc important ! En effet, les épreuves durent toute la journée, alors on ne va pas manger de burger frites le midi au risque de voir notre concentration altérée l’après-midi !

Activités Physiques Régulières et relaxation

L’exercice physique régulier améliore non seulement la santé générale, mais stimule également la concentration et la fonction cognitive. Les activités comme le yoga, la course à pied ou même des promenades peuvent aider à clarifier l’esprit et améliorer la concentration. Le sport oxygène le cerveau !

Le mouvement, n’est pas uniquement du sport. C’est aussi bouger en apprenant ! Par exemple, marcher autour de la table en récitant un cours ou grimper aux arbres !

La stratégie du jeux !

Les jeux de société tels que « Jacques a dit », Dobble, Domino, ou Memory jouent un rôle crucial dans le développement de la concentration et d’autres compétences cognitives chez les adolescents, les enfants et les adultes ! Le cadeau caché est véritablement de renforcer la connexion et les liens familiaux et l’ENTHOUSIASME :-). Voici une vidéo dessinée du TEDx d’André Stern « l’enthousiasme, cet engrais qui fait fleurir l’enfance » où il développe la notion d’enthousiasme par le jeu !

Jacques a dit

Ce jeu classique améliore la concentration en exigeant des joueurs qu’ils prêtent une attention soutenue aux instructions données et qu’ils réagissent rapidement, mais uniquement lorsque le commandement est précédé de l’expression « Jacques a dit ». Cela nécessite une écoute active et une discrimination attentive, renforçant ainsi la capacité à se concentrer sur des directives spécifiques tout en ignorant les distractions.

Un autre cadeau caché : forcer le cerveau à dire « stop ». Dance ce cas c’est le cortex préfrontal qui entre en jeu (ha ha) cela permet de booster le libre arbitre et de renforcer la réflexion (sortir de la routine « automatique »)

Dobble

Dobble stimule la concentration et l’agilité mentale en défiant les joueurs d‘identifier rapidement des symboles identiques entre les cartes. Cette activité exerce la mémoire visuelle et demande une attention soutenue, renforçant ainsi la rapidité de perception et la reconnaissance de motifs dans un cadre ludique et interactif. fou rire garantis !

Domino ou les échecs

Le Domino, les échecs requièrent une attention soutenue et une planification stratégique. Les joueurs doivent suivre le jeu et anticiper les mouvements de leurs adversaires. Cette anticipation et cette stratégie améliorent la concentration en encourageant les joueurs à rester engagés et attentifs tout au long de la partie, tout en développant leurs compétences en résolution de problèmes et en pensée critique.

Memory

Le jeu Memory, comme son nom l’indique, renforce la mémoire et la concentration en défiant les joueurs de trouver des paires d’images identiques parmi un ensemble de cartes retournées. Ce jeu stimule la mémoire visuelle et la concentration, car les joueurs doivent se souvenir de l’emplacement des cartes et rester attentifs aux tours précédents, ce qui requiert une concentration intense et soutenue.

Le puzzle

Cette activité stimule la perception visuelle et spatiale, la patience et la persévérance, car les joueurs doivent rester concentrés sur la tâche pendant de longues périodes pour identifier les bonnes pièces et leur emplacement correct. En outre, les puzzles encouragent une approche méthodique et réfléchie. Cela renforçe la capacité à se concentrer sur des détails spécifiques tout en maintenant une vue d’ensemble du projet. La satisfaction de compléter un puzzle contribue également à améliorer l’estime de soi et la motivation, des facteurs clés pour maintenir une bonne concentration sur le long terme.

Vous pouvez laisser un puzzle de 1000 pièces en construction dans la maison et vous pourrez alors renforcer votre concentration un petit peu chaque jour ! Dans la médiathèque où je vais régulièrement, il y a un puzzle collectif, chacun peu prendre un peu de temps pour le construire, j’adore cette idée !

Cette liste demande à être beaucoup beaucoup plus longue, ce ne sont que des exemples. Et vous ? quels sont vos jeux préférés ?

Renforcement de la Créativité

Le développement de la créativité est une stratégie essentielle. La créativité, en sollicitant l’imaginaire et en encourageant la recherche de solutions innovantes, stimule l’engagement cognitif et maintient l’intérêt. Voici quelques exemples : la réalisation de projets artistiques, l’écriture créative, ou même la résolution de problèmes dans des matières comme les mathématiques d’une manière inventive, on peut aider les adolescents à développer une capacité de concentration plus profonde et plus engagée. Il y a aussi les mandalas, je vous glisse ici un exemple à colorier :

pour améliorer sa concentration : gabarit d'un mandala floral à colorier sur graphiqueasy.com

Ces activités créatives encouragent les adolescents à entrer dans un état de « flow », ou expérience optimale, où ils sont entièrement absorbés par la tâche à accomplir. Cet état réduit la perception du temps qui passe et augmente la satisfaction personnelle. De plus, la créativité améliore la flexibilité mentale, permettant de passer plus aisément d’une tâche à l’autre, ce qui est une compétence clé dans la gestion de l’attention et la réduction de la procrastination.

S’engager dans des activités créatives leur offre les outils nécessaires pour explorer et exprimer leurs idées de manière originale. Ils renforçent leur capacité à persévérer face à des tâches complexes. Cette approche globale contribue à un développement cognitif équilibré, préparant les jeunes à relever les défis académiques et personnels avec confiance et originalité.

Astuces Quotidiennes pour Maintenir la Concentration

Pour aider les adolescents à rester concentrés au quotidien, établir une routine régulière est essentiel. Cela inclut des heures de sommeil fixes (je sais que ce n’est pas facile), des temps dédiés aux études et aux pauses. L’utilisation de techniques de gestion du temps aident à structurer les périodes d’étude. La réduction des distractions, notamment en limitant l’usage des appareils électroniques pendant les moments d’étude, est également bénéfique. Des pauses actives, comme de courtes promenades ou des exercices de stretching, peuvent revitaliser l’esprit et améliorer la concentration lors du retour au travail.

Célébrer les Victoires et les Progrès comme dans mon Mastermind Ado !

Dans le cadre du Mastermind Ado, la célébration des victoires et des progrès revêt une importance particulière. Cette approche vise à reconnaître chaque succès, grand ou petit, comme une étape cruciale dans le développement personnel et académique des adolescents. Mettre en lumière les accomplissements : l’achèvement d’un projet, l’amélioration des résultats scolaires, ou la maîtrise d’une nouvelle compétence. Encourager les jeunes à valoriser leur propre parcours.

Cette pratique de reconnaissance et de célébration sert à renforcer l’estime de soi des adolescents, leur confiance en leurs capacités et leur motivation à poursuivre leurs efforts. En adoptant cette approche au sein du Mastermind Ado, je crée un environnement positif et stimulant, où les adolescents apprennent à s’auto-évaluer de manière constructive et à voir chaque progrès comme un pas vers la réalisation de leurs objectifs.

Encourager les jeunes à partager leurs succès avec leurs pairs, favorise le sentiment de communauté et de soutien mutuel. Cette solidarité dans la réussite contribue à construire un cadre où chacun est motivé non seulement par ses propres objectifs, mais aussi par le succès des autres, renforçant le lien entre les membres et enrichissant l’expérience collective.

En somme, la célébration des victoires et des progrès, telle qu’elle est pratiquée dans le Mastermind Ado, joue un rôle fondamental dans le développement de l’autonomie. Tout comme la persévérance et de l‘esprit de groupe chez les adolescents. Cette stratégie est essentielle pour leur permettre de naviguer avec confiance et détermination dans leur parcours de croissance personnelle et académique.

Conclusion

Développer la concentration chez les adolescents nécessite une approche multifacette. Elle inclut une alimentation saine, des habitudes de vie équilibrées, et le soutien des familles et éducateurs. En intégrant des stratégies telles que l’amélioration de la nutrition, la gestion du temps, et la célébration des succès, les adolescents peuvent renforcer leur capacité de concentration, essentielle à leur réussite académique et personnelle. Encourager ces pratiques au sein de nos familles crée un environnement propice au développement des compétences de concentration, soutenant les adolescents dans leur parcours vers l’autonomie et la réussite !

J’espère que cet article vous aura plu ! pensez à laisser un commentaire, j’adore vous lire et vous répondre, cela m’encourage à poursuivre 🙂 Merci !

à très vite

SoF

Sources :

(1) la mélatonine

(2) l’eau et le cerveau

5 thoughts on “Comment améliorer sa concentration et celle de son adolescent ?

  1. Marine Bevin dit :

    Très intéressant ! Ça me rappelle de mauvais souvenirs la partie sur les horaires de bus très tôt (moi c’était le train), puis passer la journée en cours puis rentrer tard, faire les devoirs et s’endormir tard… Accumuler de la fatigue… Brr
    Pour la créativité, évidemment je valide 😁

    1. SoF de GraphiquEasy dit :

      Merci pour votre message. effectivement c’est complètement dingue ce rythme scolaire ! Il suffit de regarder les pays voisins pour se rendre compte que nous faisons exception… Hé hé hé, la créativité c’est la vie ! 🙂

  2. Virginie dit :

    Merci beaucoup pour cet article très complet. J’ai 2 ados et je partage au quotidien tout ce que tu évoques. Merci pour toutes les conseils donnés. Je connais la méthode Pomodoro mais je n’avais pas pensé à la proposer à mes enfants… Je partage à 100% l’importance du rangement de l’espace de travail qui apporte clarté et concentration !

    1. SoF de GraphiquEasy dit :

      Merci Virginie, effectivement on ne pense pas toujours à proposer les techniques que nous utilisons dans nos activités professionnelles. C’est exactement ce que je transmets aux jeunes dans mon Mastermind Ado, et sincèrement ils adorent ! Le rangement c’est un vrai sujet ou défi 🙂 même pour moi, ha ha ! belle journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *